Le rapport mondial de l’IPAF sur la sécurité analyse dix ans de données sur les incidents

GSR 2022 FR

Selon le dernier rapport mondial sur la sécurité de l’IPAF, les chutes de plateformes, les électrocutions et les renversements de plateformes sont les incidents les plus fréquents ayant entraîné des blessures graves et des décès au cours des dix dernières années. Ce rapport a été compilé par la fédération internationale des matériels d’accès en hauteur (IPAF) à partir de l'analyse de données anonymisées collectées sur le portail de signalement des accidents de l'IPAF.

Lancé à l’occasion d’un webinaire le 30 juin dernier, le rapport mondial 2022 sur la sécurité de l'IPAF analyse les dernières données recueillies sur le portail de l’IPAF (www.ipafaccidentreporting.org) qui couvre la période 2012-21, et compare les tendances d'une année sur l'autre et sur trois ans pour déterminer dans quelle mesure l'industrie parvient à s'attaquer aux causes clés des accidents impliquant du matériel d’accès motorisé.

Dans le rapport de cette année, l'IPAF est en mesure de revenir sur une décennie complète de données. En effet, la fédération a commencé à recueillir des rapports d'incidents en 2012. Les données de la période allant de 2012 à 2021 font état de 4 374 signalements, dont 4 462 incidents avec perte de temps de travail (LTI) et 585 décès. Au cours de cette période de dix ans, des signalements ont été recueillis dans 41 pays.

En termes d'incidents ayant entraîné un ou plusieurs décès, au cours des dix années de données disponibles, les incidents les plus courants ont trois causes principales : les chutes de plateformes, les électrocutions et les renversements. Ces causes sont suivies du piégeage. Les problèmes mécaniques/techniques et PEMP inopérables atteignent la cinquième place et les collisions avec un véhicule ou une machine se placent en sixième position, alors que les chutes d’objets arrivent en septième position.

En 2021, 603 signalements ont été enregistrés. Ceux-ci provenaient de 28 pays et impliquaient 628 personnes, dont 109 décès. Il s'agit d'une légère diminution du nombre de décès par rapport à 2020, où 126 décès ont été enregistrés. En 2021, le pays ayant soumis le plus grand nombre de rapports était le Royaume-Uni, représentant 60,8 % des signalements reçus. Les États-Unis ont soumis 18,7 % des rapports et la République de Corée 4,9 % des signalements, ce qui représente une augmentation significative par rapport aux années précédentes.

Les incidents signalés émanaient principalement de l'industrie de la location de matériel d’accès en hauteur (43 %), suivie par le secteur de la construction avec 29 % des incidents. La gestion des installations représentait un peu moins d'un dixième de tous les signalements (9,8 %).

Brian Parker, responsable de la sécurité et des aspects techniques de l’IPAF, commente : « Il s’agit d’un repère important pour l’IPAF, car son système de signalement des accidents vient d’atteindre ses dix ans d’existence. Actuellement, nous recevons environ 600 rapports par an et ceux-ci nous proviennent de plus de 40 pays à travers le monde.

Ce rapport est le premier à être en mesure de regarder en arrière et d'analyser des données sur les dix dernières années afin d’identifier certaines tendances significatives. Il met non seulement l'accent sur les chutes de plateformes, qui représentent la première cause de blessures graves et de décès au cours de cette période, mais nous a également permis de mettre en évidence certaines des tendances spécifiques identifiées lors des activités de location : livraison, collecte, chargement et déchargement des PEMP, manœuvres dans les dépôts, démonstrations sur site, nettoyage et entretien des machines.

Compte tenu de ce que les données nous disent, la réduction des chutes de plateformes est la priorité clé de la campagne mondiale de sécurité de l'IPAF de cette année, intitulée « Évitez les chutes ! ». Nous espérons que celle-ci aura un impact mesurable en termes de réduction de ces incidents dans notre industrie. En outre, nous espérons que le fait de souligner les risques et les incidents associés aux activités de location contribuera à rendre ces activités plus sûre et nous permettra d’offrir une valeur tangible à nos membres de l'industrie de la location, qui, depuis le début, ont fait part d’un enthousiasme sans faille vis-à-vis des activités de signalement d'accidents de l'IPAF. »

Si l'on examine les données pour l'année 2021, les rapports par catégorie de machine montrent que les PEMP à flèche mobile (3b) étaient le type d'équipement le plus communément impliqué dans les incidents (29 % des signalements). Viennent ensuite les machines mobiles verticales (3a), qui représentent un peu moins d'un quart des signalements (23,7 %), puis les PEMP à flèche statique (1b) (21,5 % des signalements).

Peter Douglas, PDG de l’IPAF, déclare : Nous utilisons cette base de données détaillée pour éclairer tout le travail que nous effectuons au sein de l’IPAF, y compris la mise à jour de nos formations mondialement reconnues. Ces informations constituent la base de nos campagnes de sécurité mondiales, telles que l’initiative actuelle Don' t Fall For It ! (Évitez les chutes !), qui vise à réduire les chutes de plateformes.

« Ce rapport montre que nous devons relever le défi à l’échelle du secteur : Pourrions-nous adopter de plus amples mesures afin de réduire ces chiffres ? Nous espérons que des parties prenantes du secteur mondial des matériels d’accès en hauteur liront le rapport afin de comprendre les tendances clés et de comparer ses conclusions avec leurs propres programmes de sécurité. En travaillant en collaboration, l’industrie peut continuer à développer des solutions aux problèmes de sécurité les plus urgents identifiés dans le rapport.

J'aimerais remercier tous ceux qui ont contribué à la publication de ce rapport : le comité international de sécurité de l'IPAF, notre équipe dédiée de l’IPAF, y compris nos représentants nationaux et régionaux, et bien sûr toutes les personnes qui effectuent régulièrement des signalements sur le portail IPAF. J'exhorte tout le monde à télécharger et à consulter ce rapport, à examiner les tendances qui se dégagent et à comparer les activités de sécurité avec les recommandations du rapport.

Il est essentiel que nous recevions le plus grand nombre de signalements de tous les secteurs de notre industrie et du plus grand nombre de pays possible, notamment par le biais de l'application ePAL, qui permet de signaler tout incident rapidement et facilement sur le terrain. Nous espérons que cela permettra aux opérateurs de signaler tous les accidents, ainsi que les incidents mineurs et quasi-incidents, qui sont souvent sous-déclarés. »

Mark Keily, directeur QHSE de Sunbelt Rentals et président du comité international de sécurité (ISC) de l'IPAF, qui aide à vérifier et à analyser les rapports d'incidents anonymisés et à produire le rapport mondial annuel sur la sécurité, ajoute : « Bien que l'augmentation des chiffres puisse découler d'un nombre accru de signalements, il est toujours préoccupant de noter que les principales causes de blessures graves et de décès lors de l'utilisation de machines d'accès en hauteur n'ont pas vraiment changé au cours des dix dernières années. Outre la vérification et l'analyse des données, l'ISC s'engage à revoir périodiquement les directives techniques et de sécurité de l'IPAF afin de s'assurer qu'elles sont à jour et reflètent les dernières tendances, à commencer par IPAF H1 : Les directives de protection contre les chutes de PEMP.

« Le rapport mondial sur la sécurité de l'IPAF n'aura jamais toutes les réponses requises par notre industrie, mais il énonce clairement les principaux sujets de préoccupation. Cela devrait permettre aux parties prenantes de l'industrie de revoir leurs propres pratiques de travail pour veiller à mettre en place des mesures de contrôle adéquates. »

● Pour consulter et télécharger votre exemplaire gratuit du rapport mondial sur la sécurité 2022 de l'IPAF, visitez www.ipaf.org/accident. Par ailleurs, un enregistrement du webinaire de lancement est désormais disponible sur la chaîne YouTube de l'IPAF pour toute personne qui n'a pu assister en direct au webinaire de l'IPAF. Pour connaître les prochains événements et présentations de l’IPAF, rendez-vous sur www.ipaf.org/events et, pour consulter les rapports, webinaires et documents connexes antérieurs de l’IPAF, visitez www.ipaf.org/resources

 

D'autres actualités susceptibles de vous intéresser

  • IPAF has issued the following statement concerning the use of the platform emergency stop function in MEWPs following safety alert JCPT2223RTB issued by Multiplex on 21 November 2022, and the response from the manufacturer of the MEWP referenced.

  • L'introduction du système de marquage UKCA (Certification de Conformité du Royaume-Uni) a été repoussée de deux ans supplémentaires, ce qui permettra aux produits marqués CE (norme européenne) de continuer à être vendus sur les marchés britanniques jusqu'au 31 décembre 2024.

  • L'application mobile ePAL de l'IPAF pour les opérateurs de PEMP et de PTDM a été reconnue par le magazine Lift & Access aux États-Unis, recevant une prestigieuse distinction LLEAP Gold dans la catégorie Aftermarket Support Products & Services.