Forum Aux Questions

  • 5848: À quelle vitesse de vent une machine peut-elle fonctionner?

    Toutes les PEMP (à l'exception de celles spécifiquement conçues pour un travail en intérieur) sont conçues pour fonctionner avec une vitesse de vent maximale qui devrait être indiquée sur la machine. Au-delà, celle-ci risque de devenir instable.

    La vitesse généralement acceptée, qui est aussi la vitesse maximale à laquelle un utilisateur peut travailler confortablement est de 12,5 m/s.

    La vitesse du vent peut être mesurée sur la plate-forme à l'aide d'un anémomètre à main, mais on utilise plutôt la force des vents de l'échelle de Beaufort (voir ci-dessous).

    Il est très important de réaliser que la vitesse du vent augmente avec l'altitude et peut être de 50 % plus importante à une hauteur de 20 mètres au-dessus du niveau du sol.

    Indice de refroidissement éolien. Lorsqu'il n'y a pas de vent, une température de 10 degrés centigrade est fraîche, mais pas désagréable. Par contre, avec un vent de 8,9 m/s, la température au niveau du visage et des mains est alors de 0 degré et, en cas de gel, elle passe à -15 degrés. Il est donc très important, avant de commencer le travail, de s'équiper de vêtements chauds, même si la température au niveau du sol semble relativement douce.

    Il faut faire particulièrement attention lorsque l'on transporte des revêtements de bâtiment, des matériaux de papier, des panneaux ou tout autre matériau qui pourrait faire office de "voile" et sérieusement affecter la stabilité d'une PEMP, notamment en cas de grand vent. Pour cette même raison, aucune enseigne ou aucun autre matériel de ce genre ne doit être ajouté, même de façon temporaire, à la plate-forme.

    Vous devez être conscient des effets d'écran et de sifflet des grands bâtiments qui peuvent provoquer une vitesse de vent élevée, même si elle est faible dans des zones ouvertes.

    Les autres sources de vitesse locale de vent élevée à prendre en considération sont le souffle des hélices des avions dans les aéroports et les véhicules à bords hauts sur les autoroutes.

  • 5821: Les stagiaires doivent-ils, préalablement à un cours IPAF, suivre un cours de prise de conscience en matière de sécurité?

    La prise de conscience en matière de sécurité au niveau des PEMP fait partie intégrante du cours IPAF et une formation préalable de ce type n'est donc pas nécessaire pour le cours s'adressant aux utilisateurs. Une formation préalable à la prise de conscience en matière de sécurité est toutefois exigée par l'IPAF pour les cours destinés aux démonstrateurs ainsi qu'aux instructeurs.

  • 5822: Qui conserve la carte et le certificat une fois la formation terminée?

    L'IPAF conseille aux utilisateurs de conserver la carte sur eux chaque fois qu'ils utilisent des PEMP et aux employeurs de conserver le certificat.

  • 5843: Qui est responsable de l'état du terrain?

    • Cela varie d'un travail à un autre - veuillez vérifier.
    • La partie payant la PEMP sera invariablement responsable - par conséquent, vérifiez l'état du terrain.
    • Ne pas prendre cela en compte lors de l'établissement d'un devis pourrait s'avérer onéreux.